Accès directs


Forêt de Moulière

Image associée à l'article

Forêt de Moulière

Notre belle forêt de Moulière a été classée « site Natura 2000 » par un arrêté du 6 juillet 2004 du Ministre de l’écologie et du développement durable.

Vous comprendrez à la lecture de cet article l’importance de ce classement pour la protection de la nature.

« Le réseau Natura 2000 a pour objectif de contribuer à préserver la diversité biologique sur le territoire de l’Union européenne. Il assurera le maintien ou le rétablissement dans un état de conservation favorable des habitats naturels et des habitats d’espèces de la flore et de la faune sauvage d’intérêt communautaire. Il est composé de sites désignés spécialement par chacun des Etats membres en application des directives européennes dites "Oiseaux" et "Habitats" de 1979 et 1992. Sa création contribuera en outre à la réalisation des objectifs de la convention sur la diversité biologique adoptée au "Sommet de la Terre" de Rio de Janeiro en juin 1992. »

MINISTÈRE DE L’ÉCOLOGIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE (JO du 21 juillet 2004)

Arrêté du 6 juillet 2004 portant désignation du site Natura 2000 de la forêt de Moulière – landes du Pinail - bois du Défens, du Fou et de la Roche de Bran (zone de protection spéciale)

NOR : DEVN0430183A

Le ministre de l’écologie et du développement durable,
Vu la directive no 79/409/CEE du Conseil du 2 avril 1979 modifiée concernant la conservation des oiseaux sauvages, notamment son article 4 et son annexe I ;
Vu le code de l’environnement, notamment ses articles L. 414-1-II, R. 214-16, R. 214-20 et R. 214-22 ;
Vu la loi no 2001-1 du 3 janvier 2001 portant habilitation du Gouvernement à transposer par ordonnances des directives communautaires et à mettre en oeuvre certaines dispositions du droit communautaire, notamment son article 3 ;
Vu le décret no 2001-1031 du 8 novembre 2001 relatif à la procédure de désignation des sites Natura 2000, notamment son article 2 ;
Vu l’arrêté du 16 novembre 2001 relatif à la liste des espèces d’oiseaux qui peuvent justifier la désignation de zones de protection spéciale au titre du réseau écologique européen Natura 2000 selon l’article L. 414-1-II (1er alinéa) du code de l’environnement,
Arrête :

Art. 1er. ? Est désigné sous l’appellation « site Natura 2000 de la forêt de Moulière - landes du
Pinail - bois du Défens, du Fou et de la Roche de Bran » (zone de protection spéciale FR5410014) l’espace délimité sur la carte au 1/100 000 ci-jointe, s’étendant sur une partie du territoire des communes suivantes du département de la Vienne :
Bignoux, Bonneuil-Matours, La Chapelle-Moulière, Dissay, Liniers, Montamisé, Saint-Cyr, Saint-Georges les Baillargeaux, Vouneuil-sur-Vienne.

Art. 2. ? La liste des espèces d’oiseaux justifiant la désignation du « site Natura 2000 de la forêt de Moulière - landes du Pinail - bois du Défens, du Fou et de la Roche de Bran » figure en annexe au présent arrêté.
Cette liste ainsi que la carte visée à l’article 1er ci-dessus peuvent être consultées à la préfecture de la Vienne, à la direction régionale de l’environnement en Poitou-Charentes et à la direction de la nature et des paysages au ministère de l’écologie et du développement durable.

Art. 3. ? Le directeur de la nature et des paysages est chargé de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.
Fait à Paris, le 6 juillet 2004.
SERGE LEPELTIER

Fiche d’identification (source : Ministère de l’écologie et du développement durable – DIREN Poitou Charentes )

Identification

  • Code : FR5410014
  • Appellation : Forêt de Moulière - Landes du Pinail - Bois du défens, du Fou et de la Roche de Bran
  • Date de compilation : 09/1986
  • Mise à jour : 08/2000
  • Historique : Date de classement comme ZPS : 09/1996

Localisation

  • Département : Vienne
  • Superficie : 8123 ha
  • Altitude minimale : 60 m
  • Altitude maximale : 142 m
  • Région biogéographique : Atlantique

La surface de ce site intersecte la proposition de Site d'Importance Communautaire suivante :
FR5400453 LANDES DU PINAIL

Description

Site remarquable par l'état de conservation de ses vieux peuplements de chênes, d'une grande richesse avifaunistique, ainsi que par l'étendue et la diversité de ses végétations de landes abritant une forte densité d'espèces d'intérêt communautaire.
Zone de refuge et de réservoir ayant une importance majeure dans la dynamique des populations régionales de certaines espèces communautaires.
Important écocomplexe forestier dominé par Quercus sp. (vieilles futaies) et Pinus sp. (futaies de 50 ans et plantations récentes). Landes mésophiles à humides sur le secteur nord (landes du Pinail). Massif occupant un plateau inter fluvial d'une altitude moyenne de 120 mètres. Sols variés formés d'alluvions quaternaires recouvrant un socle calcaire du Jurassique.

Composition du site

  • Forêts caducifoliées 45 %
  • Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 30 %
  • Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 10 %
  • Autres terres arables 5 %
  • Zones de plantations d'arbres (incluant les Vergers, Vignes, Dehesas) 2 %
  • Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1 %
  • Marais (végétation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 1 %
  • Pelouses sèches, Steppes 1 %
  • Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 1 %
  • Prairies améliorées 1 %
  • Forêts de résineux 1 %
  • Forêts mixtes 1 %
  • Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 1 %

Espèces présentes : Oiseaux

  • Autour des palombes (Accipiter gentilis) Reproduction.
  • Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus)(3) Etape migratoire.
  • Bec-croisé des sapins (Loxia curvirostra) Etape migratoire.
  • Bécassine des marais (Gallinago gallinago) Etape migratoire.
  • Bergeronnette printanière (Motacilla flava) Reproduction. Hivernage. Etape migratoire.
  • Bergeronnette printanière (Motacilla flava) Etape migratoire.
  • Bondrée apivore (Pernis apivorus)(3) Reproduction.
  • Bruant des roseaux (Emberiza schoeniclus) Etape migratoire.
  • Bruant ortolan (Emberiza hortulana)(3) Etape migratoire.
  • Busard cendré (Circus pygargus)(3) Reproduction.
  • Busard des roseaux (Circus aeruginosus)(3) Etape migratoire.
  • Busard Saint-Martin (Circus cyaneus)(3) Résidente.
  • Buse variable (Buteo buteo) Etape migratoire.
  • Chevalier aboyeur (Tringa nebularia) Etape migratoire.
  • Chevalier gambette (Tringa totanus) Etape migratoire.
  • Chevalier guignette (Actitis hypoleucos) Etape migratoire.
  • Chouette hulotte (Strix aluco) Reproduction.
  • Cigogne blanche (Ciconia ciconia)(3) Etape migratoire.
  • Cigogne noire (Ciconia nigra)(3) Etape migratoire.
  • Circaète Jean-le-blanc (Circaetus gallicus)(3) Reproduction.
  • Courlis cendré (Numenius arquata) Etape migratoire.
  • Effraie des clochers (Tyto alba) Reproduction.
  • Engoulevent d'Europe (Caprimulgus europaeus)(3) Reproduction.
  • Epervier d'Europe (Accipiter nisus) Reproduction.
  • Faucon crécerelle (Falco tinnunculus) Reproduction.
  • Faucon émerillon (Falco columbarius)(3) Hivernage.
  • Faucon hobereau (Falco subbuteo) Reproduction.
  • Faucon pèlerin (Falco peregrinus)(3) Etape migratoire.
  • Fauvette pitchou (Sylvia undata)(3) Résidente.
  • Gallinule poule-d'eau (Gallinula chloropus) Reproduction.
  • Gobemouche noir (Ficedula hypoleuca) Etape migratoire.
  • Grande Aigrette (Egretta alba)(3) Etape migratoire.
  • Grive mauvis (Turdus iliacus) Etape migratoire.
  • Héron cendré (Ardea cinerea) Reproduction.
  • Hibou des marais (Asio flammeus)(3) Reproduction. Etape migratoire.
  • Martin-pêcheur d'Europe (Alcedo atthis)(3) Résidente.
  • Milan noir (Milvus migrans)(3) Reproduction. Etape migratoire.
  • Milan royal (Milvus milvus)(3) Etape migratoire.
  • Petit-duc scops (Otus scops) Reproduction.
  • Phragmite des joncs (Acrocephalus schoenobaenus) Etape migratoire.
  • Pic mar (Dendrocopos medius)(3) Résidente.
  • Pic noir (Dryocopus martius)(3) Reproduction.
  • Pie-grièche écorcheur (Lanius collurio)(3) Reproduction.
  • Pie-grièche grise (Lanius excubitor) Hivernage.
  • Pipit rousseline (Anthus campestris)(3) Reproduction.
  • Râle d'eau (Rallus aquaticus) Reproduction. Etape migratoire.
  • Rousserolle effarvatte (Acrocephalus scirpaceus) Etape migratoire.
  • Tarier des prés (Saxicola rubetra) Etape migratoire.
  • Tarin des aulnes (Carduelis spinus) Etape migratoire.
  • Traquet motteux (Oenanthe oenanthe) Etape migratoire.
  • Vanneau huppé (Vanellus vanellus) Reproduction.

(3) Espèces inscrites à l'annexe I : espèces faisant l'objet de mesures de conservation spéciale concernant leur habitat, afin d'assurer leur survie et leur reproduction dans leur aire de distribution.

E67a2db1206814c6131579beb78136a4

Article et photos Jean-François Liandier