Accès directs


Portrait de Charles Choisie

Image associée à l'article

Charles Choisie, Maire de Montamisé de 1947 à 1971

Préambule

Ancien combattant de la première guerre mondiale, il en a connu les horreurs. Puis à nouveau la seconde mondiale. Dès 1935, « le petit Charles » va s’engager dans la vie publique, d’abord comme conseiller municipal puis il sera élu Maire de notre commune en 1947 jusqu’en 1971. Une vie bien remplie au service de ses concitoyens, une vie d’homme de bien qui force le respect.

Sa situation familiale

Charles, Marcel Choisie est né le 8 novembre 1890 à Montamisé, fils de Charles Urbain Choisie et de Marceline Armance Rivière.
Il se marie le 30 avril 1921 à Montamisé avec Céline Lucie Rat. Ils auront deux enfants, Marcel (né en 1923) et Robert (né en 1925).

Sa situation militaire

Incorporé à compter du 10 octobre 1911, au 20° Régiment d’Artillerie de Poitiers, son service effectué il passe dans la réserve de l’armée d’active le 8 novembre 1913.
Il est rappelé au service par le décret de mobilisation du 1-8-1914, puis dirigé vers le 20°RA.
Le 1-10-1915 il est affecté au 105° RA lourde, puis au 113° RA lourde le 1-11-1915, au 113°RA lourde le 16-7-1917, puis à nouveau au 105°RA lourde le 1 mars 1918.
Placé en sursis jusqu’au 30 juin 1919 comme charron à Montamisé, maintenu en sursis jusqu’au 30-9-1919 et démobilisé le 11 août 1919.

Sa situation professionnelle

Fils et petit-fils de charron, Charles Choisie va tout naturellement suivre l’exemple familial, se former auprès de son père.
Son atelier se trouve au bourg de Montamisé, la « zone artisanale » en ce début du XXe siècle est prospère : charrons, sabotiers, menuisiers, charpentiers, tonneliers, maçons, bourreliers, maréchaux-ferrants, couvreurs zingueurs etc.

 Son engagement dans la vie publique

Aux élections municipales de 1935, il va s’engager dans la vie publique, il est élu comme conseiller municipal dans l’équipe d’Auguste Girault, Maire, avec comme 1er adjoint Auguste Sauvant et Ferdinand Aubugeau comme 2e adjoint, l’installation du conseil a lieu le 19 mai 1935.
Il va faire son apprentissage de la gestion communale, le travail ne manque pas dans notre petite commune :

  • le 27 février 1938, le conseil vote le projet de création d’une cantine scolaire,
  • le 23 avril 1939, c’est le projet d’adduction d’eau potable pour l’ensemble de la commune,
  • le 13 août 1939 : adoption du projet d’adduction d’eau potable fait par le service du génie rural.

Puis la seconde guerre mondiale arrive, Auguste Sauvant qui était 1er adjoint fait fonction de Maire de 1939 à 1942 à cette date le conseil municipal est dissous et remplacé par « une délégation spéciale » composé d’un président et deux membres…

Aux élections municipales de 1944 et 1945, Auguste Sauvant est élu Maire avec pour 1er adjoint M. Delaveau et comme 2e adjoint Charles Choisie.

Nouvelles élections municipales les 19 et 26 octobre 1947, deux listes sont en présence :

  • la liste d’Union Républicaine et de défense des intérêts communaux conduite par Charles Choisie, celui-ci est élu au premier tour avec 297 voix (6 élus)
  • la liste du Rassemblement Républicain de défense des intérêts communaux, 1 élu (Paul Rat)

Six sièges sont en ballotage pour un deuxième tour, qui sera remporté par l’équipe de Charles Choisie.

Le 3 novembre 1947, Charles Choisie est élu Maire de Montamisé avec pour 1er adjoint Pierre Chauveau et 2e adjoint Daniel Girault.

Le 8 août 1948 a lieu la cérémonie d’inauguration du monument aux morts de la Roche de Bran destiné à commémorer les tragiques évènements des 14-15-17 août 1944 à la Roche de Bran où furent massacrés, par les SS de la Kriegsmarine repliés à Migné, sept maquisards ainsi que Mme Choffat, femme d’un de leur chef, morte en déportation.

Le 12 mai 1949, la commune adhère au syndicat intercommunal pour l’alimentation en eau potable de la Vienne.

Le 10 mai 1953, Charles Choisie est réélu Maire de Montamisé.

Le 17 octobre 1954, création d’un bureau d’aide sociale ; le 19 décembre 1954, distribution de lait et sucre aux élèves des écoles laïques à compter du premier jour scolaire de 1955.

Puis la grande œuvre de son mandat, c’est la construction du groupe scolaire, qui va prendre quelques années : 12 février 1956, le conseil vote le principe de sa construction. L’inauguration du nouveau groupe scolaire de filles aura lieu le 18 juin 1961…

Le 25 août 1963, le conseil décide d’implanter la nouvelle mairie dans l’ancienne école des filles.

Le 21 mars 1965, Charles Choisie est réélu Maire de Montamisé.
Aux élections de mars 1971, à l’âge de 80 ans, Charles Choisie décide de prendre une retraite bien méritée, le 26 mars 1971, Roger Gault lui succède comme Maire de Montamisé.

Le lundi 31 mai 1982, Charles Choisie s’éteint dans sa maison du bourg à l’âge de 91 ans. Ainsi disparaissait un homme éminemment sympathique, apprécié de ses concitoyens, qui présida aux destinées de la commune pendant 24 ans avec bienveillance, compétence et sens des responsabilités.

Un homme de bien, attaché au bien commun, donc un homme de cœur.

     

Sources :

  • Archives communales de Montamisé,  registres des délibérations.
  • AD 86 collection des journaux Nouvelle République 348 JX et Libre Poitou 51 JX.
  • AD 86  Etat-Civil numérisé.
  • AD 86 Registres matricules numérisés.

Mes remerciements à Christine Choisie-Pérault (petite-fille de Charles Choisie) pour la photo, de son grand-père, jointe à cet article.

      

Montamisé, le 28 août 2013

Article de Jean-François LIANDIER